Communiqué de presse de l’Unapei du 29 janvier 2021

Les ESAT, seront-ils les premiers acteurs économiques délaissés ?

Depuis presque un an, les ESAT (établissements et services d’aide par le travail) subissent de plein fouet la crise sanitaire.

Si les 600 ESAT du mouvement Unapei n’ont cessé de s’adapter pour faire face à la pandémie (réorganisation du travail, révision des modalités d’accompagnement pour les 60 000 travailleurs en situation de handicap, mise en place des gestes barrières, etc.), aujourd’hui certains d’entre eux rencontrent de graves difficultés financières.

Le ralentissement de l’activité économique de certains ESAT menace l’accomplissement des projets professionnels des travailleurs en situation de handicap accompagnés dans ces établissements.

L’Unapei alerte : les ESAT, au même titre que les entreprises françaises, ont besoin d’un véritable plan de soutien économique pour poursuivre leurs missions d’accompagnement et relancer leurs activités.

120 000 travailleurs en situation de handicap délaissés par le gouvernement.

Article publié le 02 février 2021

Laisser un commentaire