Suppression de l’imposition du dédommagement familial dans le cadre de la PCH : les actions menées par l’Unapei depuis 12 ans portent leurs fruits !

Le dédommagement familial perçu par les aidants dans le cadre de la prestation de compensation du handicap (PCH) ne sera plus soumis à l’impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux à partir de janvier 2020 ! Cette mesure a été annoncée par le Gouvernement dans le cadre de la stratégie de soutien et de mobilisation en faveur des aidants (2020-2022) le 23 octobre, puis votée à l’unanimité par l’Assemblée nationale le 25 octobre dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS). Cette suppression était une revendication forte de l’Unapei portée depuis plus de 12 ans !

Le 23 octobre dernier, le Gouvernement a présenté sa stratégie de mobilisation et de soutien en faveur des aidants  (2020-2022) ; l’occasion d’annoncer l’exonération de l’impôt et des prélèvements sociaux sur le dédommagement familial perçu dans le cadre de la PCH à compter de janvier 2020.

Cette annonce a été concrétisée deux jours plus tard : le 25 octobre, l’Assemblée nationale a voté à l’unanimité un amendement soutenu par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2020.

L’Unapei salue cette mesure portée de longue date par les associations. Notre Union revendique cette suppression depuis plus de 12 ans ! 

Article publié le 25 mai 2020

Laisser un commentaire