C’est un projet de réforme très important du gouvernement qui nous inquiète.

Lancée en juin dernier, la concertation institutionnelle sur le revenu universel d’activité se poursuit et entame en janvier son 4ème cycle consacré au parcours de l’allocataire.

Durant ce cycle seront abordées les questions de ruptures de parcours, de reprise d’activité, d’entrée dans les allocations etc.

Depuis le début de la concertation, l’Unapei et d’autres associations parmi lesquelles APF France Handicap, l’APAJH ou encore l’Unafam s’opposent fermement à l’intégration de l’AAH dans le RUA. Les associations considèrent en effet que le RUA ne permettra ni la simplification de l’accès aux droits, ni la diminution du non recours.

Le RUA serait fondé sur la création d’un dispositif à plusieurs niveaux : RUA socle avec un à trois « suppléments handicap » et le « supplément handicap » pourrait être modulé en fonction de l’appréciation de la « distance à l’emploi » du bénéficiaire.

Le RUA ne permettra pas d’améliorer l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap .

La démarche RUA est une réforme technique qui ne vise malheureusement pas non plus la sortie de la pauvreté des allocataires de l’AAH.

Un plan de mobilisation va être élaboré avec le collectif Handicaps (comité d’entente) afin de défendre la position des associations.

Affaire à suivre !

Article publié le 24 janvier 2020

Laisser un commentaire