Le congés proche aidant

Un article du projet de Loi du financement de la Sécurité Sociale pour 2020 prévoit d’indemniser, pour les salariés, les travailleurs indépendants et les agents publics, le congé de proche aidant, en ouvrant le droit à une « allocation journalière du proche aidant » dont le nombre maximal serait de 66 jours.

Jugeant ce nombre insuffisant, des associations du Collectif inter associatif des aidants familiaux (CIAAF) auquel participe l’UNAPEI se sont mobilisées pour proposer de porter le nombre de jours indemnisés à 310 jours.

La mobilisation a permis l’éclosion d’un nouvel amendement qui acte l’écriture d’un rapport pour évaluer la pertinence du dispositif initial au regard de la réalité vécue par les aidants.

Il étudiera notamment le nombre de bénéficiaires concernés, le nombre de jours consommés ainsi que les éventuelles modifications à apporter à cette allocation, qu’il s’agisse de sa durée, de son montant ou de ses conditions d’attribution.

Article publié le 05/11/2019

Laisser un commentaire