• Au terme de plusieurs mois d’échanges et de réflexion entre le Conseil d’Administration, le Comité de Direction et l’ensemble des directeurs d’établissement, la nouvelle organisation d’Apogei 94 est maintenant en place.Pourquoi  cette évolution ?

    Elle s’est révélée nécessaire pour répondre aux nouvelles contingences des politiques publiques et à l’évolution de notre environnement, y compris les évolutions sociologiques ; participation des personnes concernées, des familles – nouvelle orientation vers l’inclusion (mobilité – autonomie …).

    Si le modèle « directions de pôle », était adapté jusqu’alors, en revanche la contractualisation de CPOM et le dispositif « Réponse Accompagnée Pour Tous » nécessitent un nouveau modèle ;

    §   Le cadre du Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) conclu avec l’ARS pour les IME, les ESAT et la MAS, modifie sensiblement nos modalités de gestion, tant en ce qui concerne les budgets que les objectifs à poursuivre dans les accompagnements.  

    §   La mise en place du dispositif « Réponse Accompagnée Pour Tous – (RAPT) entraine aussi de nouvelles pratiques pour la recherche de solutions pour des accompagnements adaptés aux personnes sans solution. 

    §   Les Appels à Manifestation d’Intérêt, comme celui lancé fin 2018, supposent également des méthodes de travail plus participatives avec et entre les directeurs d’établissement pour élaborer dans des temps courts des propositions d’accompagnement, de services ou de partenariats. 

    La nouvelle organisation se met en place au 1er lanvier 2019  (voir l’organigramme en annexe) 

    – Le siège est construit autour de trois directions appelées à travailler en étroite collaboration et de façon transversale. Ces 3 directions rassemblées autour du directeur général forment le comité de direction. 

          Direction Générale Adjointe – DGA,

          Direction Administrative et Financière et des Systèmes d’Information – DAF-SI ,

          Direction des Ressources Humaines et du Dialogue Social – DRH-DS

     Elles font chacune autorité sur leur domaine de compétences.  Leur mission conduite en lien resserré et régulier avec les directions d’établissements constitue un axe important d’évolution.

    – L’importance du rôle du médecin coordonnateur est réaffirmée, il mène son action en lien étroit avec le DGA.

    – Les directeurs d’établissements et de services voient leurs délégations augmenter dans le cadre d’une  relation directe avec chacune des directions du siège facilitant des pratiques harmonisées et des règles partagées.

    L’introduction de la notion « d’équipe de direction » permet aussi une participation et une expression plus importante des chefs de services.

  • organigramme Apogei 94- 2019

Article du 16 janvier 2019.

Laisser un commentaire