La politique d’inclusion « trop rapide » des personnes handicapées dans les entreprises du milieu ordinaire est dangereuse dans le contexte actuel pour nos ESAT et pour la plupart de leurs travailleurs en situation de handicap intellectuel.
Cette politique d’inclusion, telle qu’elle est définie actuellement par le gouvernement, risque de se traduire en fait par l’exclusion d’un grand nombre.
Nous devons réagir face à cette menace, notamment en communiquant largement sur le rôle de nos ESAT au niveau local (députés, sénateurs, maires) ou encore dans le cadre du grand débat.
Vous trouverez en pièce jointe un article de l’Unapei faisant un point précis de cette réforme OETH qui nous inquiète.
Les déclarations gouvernementales récentes confirment le bien fondé de nos inquiétudes.
Bonne lecture et merci du soutien que vous pourrez apporter.
Jean-Pierre BOBILLOT

article Unapei sur la réforme du travail protégé – février 2019

Date : 13 février 2019

Laisser un commentaire